Retour menu
 
Articles de philosophie thomiste
Recevez la lettre
du "Grand Portail"
abonnement
désabonnement

Philosophie de la nature, de la vie, de l'homme :
* Le monde sans vie de la biologie
Charles de Koninck

"... En complément du volume proposé au menu Livres. Le titre de cette conférence pourrait paraître contradictoire et même manifester quelque impertinence. Au demeurant, le jugement qu’il contient est à la fois vrai et mesuré ...."
* Physiques d'Aristote, Livre I
Jacques de Monléon

"... Est-il pensable, intelligible que quelque chose d'autre et de nouveau par rapport à quelque chose d'antérieur procède, provienne, sorte de ce quelque chose d'antérieur ? ..."
* Hasard, nécessité, finalité ?
Guy Delaporte

"... Le livre de Monod « Le Hasard et la Nécessité » sert toujours de référence fondamentale à la biologie. Si la science de l’époque est en bonne partie obsolète, la philosophie de l’ouvrage reste cependant la règle de pensée de la grande majorité de la communauté scientifique et intellectuelle d’aujourd’hui ..."
* L'intellect agent
Hug Banyeres

"... Selon saint Thomas, les fonctions de l’intellect agent sont au nombre de cinq : a) illustrer les fantasmes, b) abstraire l'espèce, c) rendre les intelligibles en acte, d) donner l'évidence des principes premiers, e) conforter l'intellect possible ..."
* Le zygote est-il une personne humaine ?
Guy Delaporte

"... Il se pourrait que l’embryon ne soit pas une personne de nature spirituelle et que sa mort ne soit pas celle d’un être de dignité proprement humaine. L’avortement ne serait alors pas un crime et toutes les expériences sur embryonshumains relèveraient de la pure biologie animale ..."
* Argumentatio teleologica
Gualterius Redmond

"... Ex tempore Darwin, teleologica argumenta exsistentiae Dei monstrandae, quae antea plures philosophi ut rata acceperant (nec Hume nec Kant, vel “criticus”, omnino spreverunt!), e proscaenio philosophico exierunt ..."
Métaphysique :
* Une métaphysique thomasienne de l'acte d'être ? Nouveau
Guy Delaporte

"... Lu dans la Revue Thomiste : Ainsi saint Thomas n'aurait d'autre métaphysique que celle d'Aristote et ses différentes œuvres, tant philosophiques — nous pensons particulièrement au De ente et essentia et à son Commentaire du De causis — que théologiques — Commentaire des Sentences, Somme de théologie, Somme contre les Gentils — ne contiendraient pas de métaphysique propre ? Ne fait-on pas fi ici d'une double évidence historique et doctrinale ? ..."
* Dieu, pensée de la pensée Mis à jour
Guy Delaporte

"... Lu dans la Revue Thomiste : Certes, la substance comme acte permet à Aristote dans la métaphysique de dépasser la seule considération physicienne, mais l'identification de l'acte le plus parfait à l'intellection borne sa résolution en lui interdisant d'aller jusqu'à l'acte premier fondateur de toute forme et substance : l'acte d'être produit immédiatement par Dieu, l'Ipsum esse per se subsistens ..."
* Distinction réelle d'essence et d'existence
Guy Delaporte

"... Un simple lecteur de saint Thomas ne peut regarder ces débats qu'avec un grand étonnement, tant ils sont absents jusque dans la lettre même, chez le maître. Ces questions ont-elles vraiment l'importance centrale qu'on veut leur accorder ? Au point d'en faire le sommet culminant de la Métaphysique ? Ne s'est-on pas profondément fourvoyé ; n'a-t-on pas pris saint Thomas en otage pour des joutes intellectuelles totalement étrangères à sa pensée, délaissant ainsi en friche pour longtemps, les vraies richesses de la Métaphysique. ..."
* Métaphysique et philosophie
Cahiers de l'IPC

"... Un courant philosophique du renouveau thomiste a fait de la Métaphysique la seule discipline "vraiment" philosophique. La possession intellectuelle des notions d’être, d’un, de matière et de forme, d’acte et de puissance, d’essence et d’existence a été considérée comme l’A B C de la philosophie. Les disciplines "inférieures" comme la Logique et la Philosophie de la Nature ont été considérablement négligées ..."
* L'acte d'être à la question Mis à jour
Guy Delaporte

"... La thèse paraît indiscutable au sein de la famille thomiste : « l’esse est l’acte dont l’essence est la puissance ». La paternité de cette thèse est attribuée à Thomas d’Aquin. C’est par là, dit‐on, qu’il dépasserait profondément Aristote et rejoindrait la Révélation faite à Moïse : « Je suis celui qui est ». C’est aussi avec elle que la philosophie thomiste se présenterait comme un meilleur existentialisme et un meilleur heideggerianisme que l’existentialisme et Heidegger eux‐mêmes. ..."
* Distinction de l'essence et de l'existence chez Avicenne
Khayrallah Lofti

"... Au commencement du livre Γ de la Métaphysique Aristote disait qu'il y'a une science qui étudie l'être en tant qu'être; il l'appelait quelques lignes après par la philosophie première. Deux grandes interprétations opposées et bien divergentes ont étaient données depuis l'antiquité à ce passage si célèbre de la Métaphysique ..."
Morale et politique :
* Amitié politique
Guy Delaporte

"... Nous voudrions montrer dans cet article que l’amitié politique est la forme suprême du bonheur éthique ..."
* Déclaration universelle des droits de l'homme
Henri Paul Cunningham

"... S’agissant de la Charte des Nations Unis, quiconque affirme que sans les « prolégomènes thomistes à toute critique de la connaissance » de Jacques Maritain , la Charte telle que nous la connaissons n’aurait pas existé, ne risque guère de se tromper ..."
* Conscience et syndérèse chez Thomas d'Aquin
Martin Blais

"... Quand on écarte les métaphores, la conscience se présente sèchement comme un jugement de la raison pratique qui applique dans une situation déterminée, hic et nunc, les connaissances qu'une personne possède ..."
* Le droit, au temps de saint Thomas
Selma Ferraz

"... L' œuvre de Saint Thomas pourrait être placée parmi celles dont l'ensemble constitue une importante source de « sens ». Une source riche de lumières notamment pour ceux qui étudient le Droit, métier pour lequel elle est demeurée quasiment dans l’ombre jusqu’au présent. ..."
* L'ordre juste
Guy Delaporte

"... Un précédent article – Amitié politique – se terminait en annonçant une seconde partie, consacrée à la définition du citoyen et à l’état concret de la France. Il avait été écrit dans la mouvance de l’élection présidentielle de 2002. Celle de 2007 nous invite à poursuivre notre réflexion..."
Théologie :
* Nécessité et nature de la Doctrine Sacrée
Guy Delaporte

"... On a souvent voulu voir dans cette première question de la Somme un « discours de la méthode » en théologie. Si notre jugement a quelque vérité, nous devons nous inscrire en faux. Cette question ne livre pas la méthode utilisée par Thomas mais bien la matière qu’il veut étudier. La Doctrine Sacrée est le sujet que se propose d’analyser la Somme Théologique ..."
* Le christianisme, une religion de liberté ?
Martin Blais

"... Thomas d’Aquin fait sienne et développe cette idée étonnante, que le christianisme est une religion de liberté, quand il se demande si la loi nouvelle est plus onéreuse que la loi ancienne ..."
Logique, dialectique, réthorique :
* Existe-t-il une philosophie chrétienne ?
Guy Delaporte

"... Notre intention n’est pas d’apporter une réponse péremptoire. Nous avons plutôt en tête de chercher à tourner autour du thème, et ce faisant de construire un cas d’école sur la façon réaliste d’interroger une problématique, avant d’apporter quelque argumentation que ce soit...."
* Thomas d'Aquin, commentateur de la politique d'Aristote
Gilles Plante

"... Comme l’indique le titre de l’ouvrage, Frère Thomas entend faire un exposé de l’enseignement aristotélicien (Aristotelis expositio). Selon l’usage, on nomme «commentaire» un tel exposé. Notre note de recherche présente la facture d’un tel commentaire pour faire ressortir la trempe du commentateur ...."
* Aristote de Stagire et la crise de l' « Etumos »
Gilles Plante

"... En Grèce ancienne, le mot «etumos» signifie : «vrai, certain, réel», puis «origine d’un mot». Aujourd’hui, la recherche d’un étymon consiste à chercher la racine d’un mot dans une autre langue ... Bref, «etumos», étroitement associé à «eteos», lui-même dérivé du verbe «einai», en français le verbe «être», évoque une connaissance vraie et certaine de l’être, qu’expriment des mots. ...."
Philosophie moderne et contemporaine :
* La raison et le mal
Michel Nodé-Langlois

"... Dans sa belle présentation de la doctrine de Spinoza, Alain vient à écrire que « penser le mal, c’est penser mal ». Ce propos comporte le paradoxe de faire place à ce qu’il paraît vouloir exclure ...."
Divers :
* L'esthétique «perdue» de Jacques Maritain Nouveau
Marion Duvauchel

"... En esthétique, Maritain est thomiste dans sa théorie de l'art. Mais dès qu'il s'agit de poésie, il a cherché à résoudre les questions avec la métaphysique de l'artiste élaborée par saint Augustin  ..."
* Le jeu, un fondamental chez Thomas d'Aquin
Jean Lauand

"... Dieu joue. Dieu crée en jouant. L’homme devrait jouer pour vivre aussi humainement que possible et connaître la realité, parce qu'il a été crée par le jeu de Dieu  ..."
* Anthropologie des formules d'usage
Jean Lauand

"... « Merci », « Félicitations », « Pardonne moi », « Mon cher » et beaucoup d’autres formules courantes dans les relations de tous les jours – en anglais, en portugais et en d’autres langages – contiennent, pour l’étude philosophique de l’homme, de profondes vérités cachées  ..."